Le courant faible : Définition

courant faible electricien paris

Que ce soit pour une maison à rénover ou à construire, le courant est un élément très important. Il permet de faire fonctionner différents équipements électriques. Mais tout le monde connait le courant fort. La plupart d’entre nous n’ont même pas pensé au courant faible, qui sert essentiellement à transporter les informations. Ceci s’utilise dans la domotique, l’informatique, la téléphonie et les systèmes de protection ainsi que la vidéosurveillance. Pour vous éclaircir là-dessus, nous allons en savoir plus en détail au travers de cet article.

courant faible

C’est quoi le courant faible ?

Les courants électriques consistent à faire circuler les charges électriques positives et négatives au sein d’un matériau conducteur, tel que le fil électrique. Ce mouvement est activé par la force électromagnétique qui, grâce à l’interaction avec la matière conductrice, engendre par la suite l’électricité. Il y a à cet effet deux types de courants électriques, dont le courant faible et le courant fort.

Le courant faible bâtiment

courant fort courant faible

Le courant faible batiment fait partie des types de courant utilisés dans notre quotidien. À la différence des courants forts qui permettent d’acheminer de l’énergie, il définit les courants qui servent à transporter les informations telles que le réseau informatique, la téléphonie, l’interphonie, les automatismes, les alarmes, la vidéo, le contrôle d’accès, les systèmes de détection incendie, les objets connectés, la gestion technique centralisée (GTC), etc. C’est en quelque sorte une installation qui sait capter, émettre et échanger des données sous forme de signaux optiques ou électriques.

domotique c'est quoi

On qualifie ce courant « faible » du fait qu’il affiche une faible intensité, allant seulement de l’ordre de quelques microampères (μA) à plusieurs milliampères (mA). Les faibles impulsions électriques ont l’avantage d’être normalement sans danger pour les personnes. Elles transmettent uniquement des données et non pas de la puissance. Ces courants circulent spécifiquement sur le réseau RJ45, qui leur est dédié, notamment les voies de communication. Faites appel à un electricien courant faible pour réaliser un devis gratuit et sans engagement pour une telle installation.

Et le courant fort ?

courant faible courant fort

Contrairement aux courants faibles, les courants forts s’utilisent pour transporter l’énergie à travers le réseau électrique. Ils sont particulièrement dédiés à alimenter :

  • Les prises de courant,
  • Les sources d’éclairage (bâtiment, architecture, industrie, technique, sécurité, etc.),
  • Les dispositifs de chauffage, de ventilation ou de climatisation électriques,
  • Les appareils électriques,
  • Les appareils électroniques,
  • Les moteurs, etc.

Le courant fort fonctionne avec une tension plus forte de 220 V et une intensité allant de quelques centaines de milliampères (mA) à plusieurs kiloampères (kA), qui varie en fonction des besoins du montage électrique. Il convient à une installation domestique, industrielle ou tertiaire.

Pourquoi séparer courant fort et courant faible ?

electricien courant faible

Le mélange courant fort courant faible est identique à deux ingrédients qui ne peuvent pas s’associer en cuisine, si l’on ne parle que le fruit exotique provenant de l’Asie dénommé « durian » et l’alcool. Il est fortement décommandé de loger ensemble les réseaux de courants forts et de courants faibles. Cela risque d’être fatal. Selon la norme NF C 15-100, les deux doivent être séparés même s’ils cohabitent dans le même système afin de sécuriser l’installation électrique.

Le réseau de courant fort peut perturber celui de courant faible (télévision, Internet, téléphone). Vous pouvez même constater ce phénomène au quotidien lorsque le fil conducteur électrique se situe à proximité d’un câble réseau. Cette situation engendre des perturbations au niveau des transmissions des données.

Comment procéder à la séparation ?

Suivant la norme NF C 15-100, la séparation du courant faible et du courant fort est actuellement une obligation. Cette réglementation en vigueur concerne principalement les installations électriques des bâtiments d’habitation. En fait, le courant fort peut générer des interférences, ce qui risque d’endommager la transmission du courant faible.

Pour économiser, il est possible de mettre en place une gaine technique de logement (GTL) rassemblant en un seul endroit courant faible courant fort. Il vaut quand même mieux d’installer un séparateur dans les goulottes. Pour optimiser l’installation, une gaine ICTA est dédiée aux prises électriques et une autre gaine à la prise réseau.

Au cas où les croisements sont inévitables, au niveau du tableau électrique par exemple, un angle de 90° s’impose afin de limiter la surface de contact et éviter les perturbations. Il faut aussi dégager le gros paquet de fils et former deux paquets distincts de courant faible et courant fort. Même si ce type d’installation n’intègre aucune tension puissante, il demeure toujours essentiel. Toutes les manœuvres nécessitent l’intervention d’un professionnel et l’usage des matériaux de qualité.

Pour répondre à tous vos besoins en électricité dans votre projet de rénovation ou de construction, il vaut mieux solliciter un technicien courant faible, qui a toutes les compétences et la qualification appropriées. Dast Solution, un distributeur de matériel électrique et de Plomberie pour professionnel de l’habitat du commerce et de l’industrie à Créteil (Val-de-Marne) vous propose la fourniture requise à l’installation de votre courant faible comme les câbles filerie.

Voir Aussi