Raccords laiton à visser

Raccords laiton à visser

On utilise plusieurs différents raccords en plomberie. Les raccords laiton à visser sont cependant très courants. On les trouve dans presque tous les types d’installations et de raccordements. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ces raccords dans ce dossier.

Raccord laiton à visser : définition

Le raccord laiton à visser est un raccord utilisé en plomberie. Il présente une similitude avec le raccord en cuivre à souder. Le laiton est d’ailleurs un métal ferreux issu de l’alliage du cuivre et du zinc.

Comme son nom l’indique, le raccord laiton à visser sert à raccorder différents éléments entre eux. Il peut alors être fileté à une extrémité, ce qui permet de raccorder un matériau différent ou une robinetterie.

Le raccord laiton à visser utilise la technique du collet battu. Il s’agit d’un procédé réservé pour le raccordement d’éléments de robinetterie et aussi pour l’assemblage de deux tubes entre eux.

Raccord laiton à visser : diamètre

Les raccords laiton à visser s’utilisent principalement pour le raccordement des tuyaux d’un sanitaire. La taille d’un raccord à utiliser dépend cependant du diamètre des éléments à rassembler. Pour le savoir, il suffit de mesurer le diamètre extérieur du filetage et de compter le nombre de pas de celui-ci.

Par exemple, pour un lavabo, un robinet d’arrêt w.c., un évier ou un bidet, les dimensions du raccord sont de 12×17 (soit 12 mm de diamètre x 17, sans filetage) généralement. Cela correspond à 3/8″. Pour un robinet de machine à laver ou de lave-vaisselle, les dimensions sont de 15×21 ou 1/2″.

Raccord laiton à visser mâle/femelle

La plupart des raccords laiton à visser peuvent être mâle ou femelle, mâle et femelle :

  • Le manchon : il s’agit d’un raccord droit permettant de lier deux tuyaux de même diamètre. Il peut être un raccord laiton à visser mâle et/ou femelle selon les besoins.
  • Le coude : ce raccord permet de changer de direction. Son angle change en fonction de l’orientation à donner. Il peut être mâle – mâle ou mâle – femelle.
  • Le té : permet de raccorder trois tuyaux de même diamètre ou de diamètres différents, mâle ou femelle.
  • Le mamelon : c’est un raccord mâle – mâle, de même de dimension qui permet de rassembler deux tuyaux femelles.
  • Le réducteur est un raccord qui permet d’unir deux emmanchements de diamètre différent, mâle – mâle ou femelle – femelle.
  • Le bouchon : il permet de fermer ou d’obstruer une canalisation ou un élément. Il peut être mâle ou femelle en fonction du raccord sur lequel il se visse.
  • Le tube fileté : il permet de lier deux raccords femelles distants entre eux de plusieurs centimètres.
Voir Aussi