Conduits pour installation VMC

conduits pour installation VMC

L’assainissement de l’air à l’intérieur de votre habitat est plus qu’une question de confort. C’est aussi une question d’hygiène et de santé. Privilégiez l’installation d’une VMC pour un air plus salubre et plus frais. D’ailleurs, l’installation d’un système de ventilation est devenue obligatoire dans les logements récemment bâtis.

Qu’est-ce que VMC signifie ?

La VMC signifie ventilation mécanique contrôlée. C’est un système de ventilation permettant de contrôler le renouvellement de l’air à l’intérieur de votre maison. Elle permet aussi de contrôler la perte de chaleur en économisant la déperdition de celle-ci vers l’extérieur de la maison.

L’efficacité du renouvellement dépend de l’adaptation entre le diamètre des conduits pour l’installation VMC et le débit d’air qui les traverse.

Comment fonctionne une VMC ?

Il existe deux types de VMC qui fonctionnent différemment.

La VMC simple flux

Elle renouvelle l’air dans votre maison en suivant un processus simple. Les entrées d’air situées sur les façades et les fenêtres captent de l’air neuf provenant de l’extérieur. Cet air capté traverse toutes les pièces de votre maison via les conduits pour l’installation VMC.

Il assainit l’atmosphère de toutes les pièces qu’il traverse : cuisine, salle de bain… Au final, elle évacue l’air insalubre vers les bouches d’extraction reliées à l’extérieur (toits).

La VMC double flux

En plus de sa capacité à assainir l’air, une VMC double flux permet aussi de capter la chaleur provenant de l’air qu’elle purifie. Cette chaleur, au lieu de sortir vers l’extérieur puis de se perdre inutilement peut être captée afin d’économiser l’énergie. C’est le grand intérêt de l’installation d’une VMC double flux.

Comment installer une VMC ?

Certaines règles doivent être respectées afin que la VMC puisse assainir l’air et contribuer à l’économie d’énergie. Il faut :

  • Sécuriser les conduits pour l’installation VMC : il est important d’isoler les conduits placés hors du volume de chauffe afin d’éviter la formation d’une condensation. Utilisez un tube isolant adapté à votre conduit.
  • Suspendre le caisson extracteur sous la toiture.
  • Installer les bouches d’extractions de préférence dans des pièces humides (cuisine, salle de bain).
  • Raccorder les bouches d’extraction aux gaines. En même temps, rattachez chaque manchette au caisson d’extraction.
  • Installer la gaine qui sert d’évacuation.
  • Brancher le caisson à une source de courant.
  • Procéder au test de fonctionnement.

Qui installe une VMC ?

Étant donné qu’il s’agit d’une intervention relative à l’économie de l’énergie ; l’installation doit être faite par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il possède le savoir-faire nécessaire pour identifier le type de VMC qu’il vous faut en fonction de vos conduits d’installation pour VMC.

Voir Aussi