Appareillage électrique

appareillage électrique

Lorsqu’il y a un réseau d’électricité qui nécessite protection, isolation ou connexion, les appareillages électriques entrent toujours en jeu. Leurs rôles sont très sollicités que ce soit près des moteurs, des génératrices, des machines, des transformateurs ou dans les postes électriques. Il s’agit en fait des matériels qui s’utilisent pour mettre sous ou hors tension des sections/raccordements au niveau d’une installation de courant.

Qu’est-ce que l’appareillage électrique ?

L’appareillage électrique est un ensemble d’objets ou de matériels requis, pour contrôler l’alimentation électrique des systèmes de conversion d’énergie. Il assure la connexion et la combinaison entre les appareils de mesure, de commande, de protection et de réglage avec les autres équipements associés (accessoires, enveloppes, charpentes, etc.).

Cela peut constituer en quelque sorte un nœud de raccordement, liant par exemple les transformateurs de puissance internes et les lignes d’alimentation sortantes. Sont regroupés dans cet assortiment entre autres la pile, la lampe, le transformateur, l’instrument de mesurage, les fusibles, le paratonnerre, l’interrupteur, l’isolateur ou encore le disjoncteur.

Les appareillages électriques jouent différents rôles selon leur emplacement et leur fonctionnement. Ils peuvent agir en « sectionneur » pour isoler, séparer et consigner les circuits du réseau. Effectuée par le contacteur, leur fonction commande sert à ouvrir et fermer le circuit. Les fusibles et le relais thermique se chargent par ailleurs de la protection en cas de surcharges et de court-circuit.

À noter que dans le domaine industriel, l’appareillage et le transformateur sont généralement rassemblés à l’intérieur d’un même bâtiment. Dans la majorité des cas, l’ensemble se trouve dans un boîtier métallique.

Les différents types d’appareillages électriques

On en distingue deux types, à basse tension et à haute tension. La première catégorie concerne des appareils, qui exploitent une tension inférieure à 1 000 V. Elle s’intègre parfaitement à l’intérieur d’un bâtiment. La seconde rassemble l’ancienne moyenne tension (HTA) et l’ancienne haute tension (HTB). Il s’agit des appareils fonctionnant sous une tension d’au moins 1 000 V, en courant alternatif, et d’au moins 1 500 V en courant continu. En dépassant les 66 kV, il faut installer les disjoncteurs à l’intérieur.

L’appareillage est contrôlable de façon manuelle pour les petits postes électriques. Ce qui n’est pas le cas des sous-stations plus importantes, où les dispositifs de commande sont motorisés et le réseau sera ainsi géré à distance. Outre le rôle de connexion, l’assemblage s’occupe également de la protection du réseau électrique moderne : la production, la transmission et la distribution. Il peut s’agir du système de commutation du courant ou du dispositif d’interruption, dont le disjoncteur.

L’appareillage électrique Schneider

Schneider Electric

Schneider Electric propose depuis plusieurs années déjà des dispositifs d’isolation solide. Ce fabricant considère que l’air constitue un élément diélectrique important au travers les composants traversés par du courant. Ainsi, l’appareillage Schneider s’appuie surtout sur l’isolation totale pour éviter les anomalies ou les embranchements entre les phases. L’appareillage Schneider Odace est idéal pour équiper votre habitation d’un modèle de qualité et selon vos envies. Les prises et les interrupteurs de cette gamme sont fiables et accessibles à tous. Ils se démarquent par leur design sobre et élégant pour apporter une touche de modernité dans votre

Voir Aussi