Comment isoler l’intérieur de son camping-car ?

Share on whatsapp
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Comment isoler l'intérieur de son camping-car _-min
Sommaire de l’article

Il y a beaucoup d’informations en ligne sur la façon d’isoler un camping-car. Les méthodes les plus courantes consistent à utiliser des panneaux rigides, des fibres isolantes et des feuilles de papier bulle. Toutes ces options sont très salissantes et produisent souvent un résultat de moindre qualité. Alors, quelle est la meilleure façon d’isoler un camping-car ?

Pourquoi isoler un camping-car ?

Cela peut paraître évident, mais l’isolation d’un camping-car est importante pour plusieurs raisons, à commencer par le confort des occupants. Mais il ne s’agit pas seulement de bourrer l’isolation dans le camping-car. Vous voulez vous assurer que le camping-car est chaud en hiver et frais en été. Vous voulez réduire le risque de formation de condensations dans le fourgon et sur les surfaces métalliques, ce qui pourrait entraîner de la rouille. Vous voudrez également réduire la transmission du son et le bruit de la route. Le type d’isolant que vous utilisez est important, mais l’endroit où il est installé et la manière dont il est installé sont tout aussi importants.

Nous vous suggérons de lire également  notre article traitant de l’isolation d’un fourgon,

Insonorisation

Commençons par la transmission du son. Bien que l’isolation VIR (Vitrage à Isolation Renforcée) possède de très bonnes qualités d’insonorisation, il s’agit, avant tout, d’une isolation thermique. Vous pouvez donc envisager d’utiliser un matériau d’insonorisation ou un matériau spécialisé pour arrêter les vibrations et les bruits de la route.

Contrôle de l’humidité

Dans un camping-car, il est presque impossible d’éviter la production d’humidité qui est créée de nombreuses façons, y compris l’utilisation de chauffages, de cuisinières, et même l’haleine des passagers ! Vous voulez réduire les risques de formation d’humidité ou de condensation sur ou dans le véhicule, en particulier derrière les panneaux de revêtement en contreplaqué.

L’installation d’un pare-vapeur pour réduire le risque de pénétration de l’humidité dans la cavité, est vivement recommandée. Vous ne pouvez pas garantir qu’aucun air humide ne s’échappera par les ouvertures, les fixations ou les interstices, c’est pourquoi, il est recommandé d’utiliser des matériaux isolants qui n’absorbent pas l’humidité.

Ponts thermiques

Tout vide dans votre isolation, vos points de contact et vos fixations est connu sous le nom de “ponts thermiques” et ce seront les zones de plus grande perte de chaleur de votre véhicule. Des matériaux isolants de haute qualité et une installation correcte sont la clé d’un camping-car confortable ! La ventilation est également une partie importante de tout projet de camping-car, car elle permet à l’air chaud et humide de s’échapper avant qu’il n’ait le temps de se condenser. La combinaison de l’isolation d’une barrière contre l’humidité et de la ventilation est la meilleure approche pour protéger votre camping-car contre les dommages causés par l’humidité en réduisant l’air chaud qui atteint le métal froid et se condense.

Quel est le meilleur type d’isolation pour un camping-car ?

Les matériaux isolants les plus courants disponibles sont les isolants habituels des habitations. Mousse rigide ou isolation en laine (laine de verre, laine de roche ou laine de mouton), mousse de caoutchouc (comme un flotteur de natation épais), mais le préféré est l’isolation VIR qui est une feuille réfléchissante de haute qualité, avec un noyau de mousse recyclée à cellules fermées. Mais il convient de noter que l’isolation VIR peut être installée seule ou avec n’importe quel autre isolant secondaire supplémentaire. Vous pouvez toujours utiliser une combinaison de matériaux si vous le souhaitez, en fonction de la partie du camping-car que vous isolez.

Les avantages et inconvénients des matériaux d’isolation traditionnels

Certains utilisateurs de matériaux d’isolation traditionnels les plus populaires ont rencontré quelques problèmes en isolant leurs camping-cars :

  • La fibre de verre est un très bon isolant, mais son utilisation pose des problèmes, comme le fait que leurs microfibres peuvent affecter négativement la qualité de l’air intérieur.
  • La laine de mouton est parfaite pour être introduite dans toutes les grandes cavités de votre camping-car et présente moins de risques pour la santé liés à son utilisation.
  • Le plus grand risque avec TOUS les produits fibreux est qu’ils peuvent absorber l’humidité. S’ils deviennent humides et qu’ils sont posés contre la carrosserie du véhicule (qui ne peut pas respirer), ils vont forcément provoquer la corrosion du véhicule.

Téléchargez gratuitement nos catalogues

catalogues materiel electrique plomberie dast solution