Les avantages de l’isolation extérieure avec enduit

Share on whatsapp
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Les avantages de l'isolation extérieure avec enduit-min
Sommaire de l’article

Les peintures sont la technologie la plus largement utilisée pour protéger les systèmes d’isolation contre les intempéries. Protectrices et ornementales, elles sont disponibles dans une large gamme de finitions pour répondre à un grand nombre de canons esthétiques et permettent de préserver les différences régionales. Voici ce que vous devez savoir sur l’isolation extérieure avec enduit.

Qu’est-ce qu’un enduit d’isolation extérieure ?

L’enduit ITE est un revêtement extérieur particulier, proche du plâtre, qui permet de recouvrir l’isolation posée en amont. Dans la plupart des cas, l’isolant est un bloc de polystyrène agrandi (collé, fixé, etc.), mais il peut aussi être en fibre de bois, plus respirant. Cet enduit sera appliqué en deux couches, séparées par un cadre. Les revêtements sont divisés en deux catégories : l’hydraulique est un terme utilisé pour décrire un système alimenté par l’eau. Le ciment et la chaux sont mélangés ensemble. Grâce à la force d’une machine à mortier, les finitions hydrauliques sont projetées en couches épaisses. Elles offrent une grande variété d’options de finition, puisque les couleurs, les granules et d’autres facteurs peuvent être modifiés. L’autre catégorie concerne les revêtements naturels. Ils sont moins coûteux et idéaux pour les personnes qui souhaitent une surface lisse et uniforme. Les revêtements organiques, qui sont faits de résine synthétique et peuvent être appliqués à la main, ne nécessitent pas toujours l’utilisation d’une machine.

Peinture pour l’isolation de l’extérieur

La peinture isolante est utilisée pour protéger les moteurs de fusées et les combinaisons des astronautes et elle est directement issue du secteur aérospatial. La peinture isolante peut être employée à l’intérieur comme à l’extérieur. En raison de sa teinte blanche, elle reflète les rayons du soleil, limitant ainsi la quantité de chaleur qui entre dans votre maison. Cette peinture est également particulièrement efficace pour minimiser l’impact des “parois froides” et réduire les pertes de chaleur par temps froid (jusqu’à 4 °C conservés à l’intérieur !). En hiver, cela signifie moins de chauffage et en été, moins de climatisation.

Lire aussi l’article sur l’isolation d’un camping car.

La pose de l’isolant

Les panneaux isolants (souvent en PSE uni ou à queue d’aronde, mais parfois en matériau et en fibre de bois) servent de base à un mortier d’enduit renforcé qui fait office de finition ou est recouvert d’une finition artistique en cas d’enduit épais. Les enduits défendent le système en assurant la protection mécanique, l’étanchéité et le revêtement et influencent son comportement au feu. La vapeur d’eau peut passer à travers eux. Les liants synthétiques, comme les plastiques épais efficaces sur :

  • Les résines acryliques (RPE).
  • Les silicates.
  • Les siloxanes (RME) ou les liants naturels, comme les enduits hydrauliques à la chaux aérienne.

Quand on parle d’isolation extérieure avec enduit il faut garder à l’esprit que l’enduit prévoit de nombreuses finitions, tant au niveau de l’aspect que de la couleur (poudre à mélanger, pâte à mélanger au ciment ou pâte prête à l’emploi), une large gamme est disponible chez tous les fabricants. La façade peut être agrémentée de détails architecturaux et de pièces préfabriquées légères collées.

Les panneaux peuvent être posés par collage facile si l’isolant est du polystyrène expansé (PSE) graphite et si le support est plan, sain et absorbant, comme un ancien revêtement hydraulique. Mais à l’inverse, si le support présente des défauts de planéité ou est peint, les panneaux doivent être emprisonnés puis fixés physiquement au mur, à l’aide de chevilles adaptées, quel que soit le type d’isolant. Toutes les formes d’isolation peuvent être utilisées avec la pose par coincement et chevillage.

Un treillis en fibres de verre est collé ou punaisé dans une sous-couche pour couvrir toute la surface. Le système est terminé par une couche de finition (hydraulique ou organique). Il peut s’agir d’un RPE (revêtement plastique rigide), d’un revêtement mince à base de liant organique ou d’un revêtement hydraulique à base de chaux ou de ciment. Même si la couleur et les caractéristiques de surface choisies permettent une mise à jour, les surfaces projetées (RPE ou minérales) ne doivent pas modifier substantiellement la façade.

Téléchargez gratuitement nos catalogues

catalogues materiel electrique plomberie dast solution